Isolation extérieure : quelles sont les nouvelles aides de cette année ?

5 minutes de lecture

L’isolation extérieure est devenue un enjeu majeur pour les propriétaires de logements, en raison des économies d’énergie qu’elle permet de réaliser et de l’amélioration du confort qu’elle procure. Les aides de l’État ont ainsi été mises en place pour encourager cette démarche, en permettant aux propriétaires d’obtenir des financements pour leurs travaux. Dans cet article, nous faisons le point sur les nouvelles aides disponibles en 2023 et les démarches à suivre pour en bénéficier.

La prime rénov’ : une aide d’État pour les travaux de rénovation énergétique

Depuis une dizaine d’années, la prime rénov’ est une aide d’État destinée à soutenir les propriétaires occupants souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique pour éviter les “passoires thermiques”. Cette aide est attribuée en fonction des revenus du foyer et de la nature des travaux réalisés. Pour en bénéficier, il est indispensable de faire appel à un artisan qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Les conditions pour obtenir la prime rénov’

Pour prétendre à la prime rénov’, plusieurs conditions doivent être remplies :

  • Être propriétaire occupant d’un logement utilisé comme résidence principale
  • Avoir des revenus modestes
  • Les travaux de rénovation énergétique doivent être réalisés par un artisan RGE.
A lire aussi :   Capricorne du bois : comment le reconnaître et le traiter ?

Il est également important de ne pas commencer les travaux avant d’avoir déposé une demande d’aide auprès de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH).

Le montant de la prime rénov’

Le montant de la prime rénov’ dépend de plusieurs critères, tels que les revenus du foyer, la nature des travaux et la localisation du logement. Le site officiel du gouvernement, France renov.gouv, permet de réaliser une simulation afin d’obtenir une estimation du montant de l’aide. Toutefois, le montant exact de la prime rénov’ ne sera connu qu’après dépôt du dossier et validation par l’ANAH.

Les autres aides disponibles pour l’isolation extérieure

En plus de la prime rénov’, il existe d’autres aides pour financer les travaux d’isolation extérieure :

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro est un prêt sans intérêt destiné à financer les travaux de rénovation énergétique, dont l’isolation extérieure. Il est accordé sans condition de ressources et peut être cumulé avec la prime rénov’. Le montant maximum de l’éco-prêt à taux zéro est de 30 000 €, remboursable sur une durée de 15 ans.

Les aides des collectivités territoriales

Certaines collectivités territoriales peuvent également proposer des aides financières pour l’isolation extérieure. Ces aides sont généralement accordées sous forme de subventions ou de prêts à taux réduit. Il est conseillé de se renseigner auprès de sa mairie ou de sa région pour connaître les dispositifs locaux.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) est un dispositif fiscal permettant de déduire une partie des dépenses liées aux travaux de rénovation énergétique, dont l’isolation extérieure, de l’impôt sur le revenu. Le CITE est accessible à tous les contribuables, quelle que soit leur situation fiscale. Le montant du crédit d’impôt est plafonné à 30 % des dépenses éligibles, dans la limite de 400 € par m² pour l’isolation extérieure.

A lire aussi :   Tout savoir sur les pompes à chaleur : fonctionnement, choix, installation et aides financières

Les démarches pour bénéficier des aides à l’isolation extérieure

Pour bénéficier des aides à l’isolation extérieure, il est nécessaire de suivre certaines démarches :

  1. Choisir un artisan RGE : pour être éligible aux aides, les travaux doivent être réalisés par un artisan qualifié RGE. Il est possible de consulter la liste des artisans RGE sur le site France renov.gouv.
  2. Obtenir un devis : avant de commencer les travaux, il est impératif de demander un devis détaillé à l’artisan choisi, mentionnant les travaux à réaliser et leur coût.
  3. Déposer une demande d’aide : une fois le devis obtenu, il faut déposer une demande d’aide auprès de l’ANAH, en fournissant les documents nécessaires (devis, justificatifs de ressources, etc.). La demande doit être effectuée avant le début des travaux.
  4. Attendre la validation de l’ANAH : l’ANAH dispose d’un délai de deux mois pour instruire la demande et accorder (ou non) la prime rénov’. Si la demande est acceptée, le montant de l’aide sera versé après la réalisation des travaux et la fourniture des factures.

Conclusion

L’isolation extérieure est un investissement rentable pour améliorer la performance énergétique de son logement et réduire sa facture énergétique. Les aides de l’État, telles que la prime rénov’, permettent de faciliter le financement de ces travaux. Il est donc essentiel de bien s’informer sur les dispositifs disponibles et de réaliser les démarches nécessaires en amont pour en bénéficier.

Paul Bernard

Paul Bernard

Journaliste de formation, j'aime partager mes coups de coeur et passions sur des sujets divers et variés. En majorité, j'écris sur la maison et le bricolage, deux hobbys !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.