Qu’est-ce que le Décret Tertiaire ?

6 minutes de lecture
Qu'est-ce que le Décret Tertiaire ?

Vous avez sans doute entendu parler du décret tertiaire, mais savez-vous vraiment ce qu’il implique ? Très souvent, ce terme est associé à des notions telles que l’énergie, la consommation, l’obligation, des mots qui peuvent paraître obscurs pour le commun des mortels. Alors, que faut-il comprendre réellement quand on parle du décret tertiaire ?

Le Décret Tertiaire : une initiative pour une meilleure gestion de l’énergie

Le décret tertiaire est une loi entrée en vigueur en France en 2019. Il a pour objectif de favoriser une meilleure gestion de l’énergie dans les bâtiments à usage tertiaire. C’est donc une initiative majeure en matière d’économie d’énergie, qui vise à rendre notre environnement plus durable. Sorte de levier législatif, le décret tertiaire vise à pousser les acteurs du secteur tertiaire à adopter des comportements plus respectueux de l’environnement en termes de consommation énergétique.

Les acteurs concernés par le Décret Tertiaire

Si vous êtes dans le secteur tertiaire, il y a de fortes chances que vous soyez concernés par le décret tertiaire. Cela s’adresse en effet aux bâtiments à usage tertiaire de plus de 1000 mètres carrés, qu’ils soient la propriété d’entreprises privées ou de l’État. Loi de transition énergétique, elle impose à ces acteurs l’obligation de réduire leur consommation énergétique. Un défi de taille, qui nécessite la mise en place d’actions concrètes pour atteindre les objectifs fixés.

Qu'est-ce que le Décret Tertiaire ?
Qu’est-ce que le Décret Tertiaire ?

Les obligations du Décret Tertiaire

Le décret tertiaire est une obligation légale qui ne laisse pas de place à l’approximation. En effet, la loi impose une réduction de la consommation énergétique de 40 % d’ici 2030, de 50 % d’ici 2040 et de 60 % d’ici 2050, par rapport à l’année de référence 2010. Pour atteindre ces objectifs, les acteurs du secteur tertiaire doivent mettre en place des actions d’amélioration de leur performance énergétique. Il s’agit par exemple de l’installation de systèmes d’éclairage plus économes, de l’isolation thermique des bâtiments ou encore du recours aux énergies renouvelables.

A lire aussi :   Comment réussir son ouverture de mur en maçonnerie

Les outils pour atteindre les objectifs du Décret Tertiaire

Pour aider les acteurs du secteur tertiaire à atteindre les objectifs fixés par le décret, plusieurs outils sont à leur disposition. Ainsi, des données énergétiques sont désormais accessibles, permettant une meilleure compréhension et un meilleur suivi de leur consommation. De plus, le secteur peut bénéficier d’un accompagnement dans la mise en place de leurs actions, grâce à des opérateurs spécialisés. Ces derniers sont en mesure de proposer des solutions adaptées à chaque situation, contribuant ainsi à la réussite de ce défi environnemental.

Le décret tertiaire, un levier pour l’éco-activité

En plus de son impact sur l’environnement, le décret tertiaire est aussi un levier pour l’éco-activité. En effet, cette loi favorise l’émergence de nouvelles compétences et de nouveaux emplois dans le domaine de l’efficacité énergétique. Elle contribue également à la modernisation des bâtiments et à l’amélioration de leur confort. Ainsi, le décret tertiaire est une opportunité pour le secteur de se réinventer et de participer activement à la transition énergétique, une démarche qui s’inscrit résolument dans l’avenir.

Le décret tertiaire est donc une loi ambitieuse qui vise à transformer le secteur tertiaire français. Elle a pour vocation de rendre nos bâtiments plus économes en énergie, tout en favorisant le développement de l’éco-activité. Un défi de taille, qui nécessite l’implication de tous les acteurs du secteur.

Comment atteindre les objectifs fixés par le Décret Tertiaire ?

Afin de se conformer au Décret Tertiaire, les acteurs du secteur tertiaire doivent mettre en œuvre des stratégies efficaces pour réduire leur consommation énergétique. Il convient de noter que cette loi ne se limite pas à l’instauration de simples mesures punitives. Au contraire, elle offre aussi une série d’aides pour accompagner les acteurs du secteur dans leur transition énergétique.

A lire aussi :   Comment choisir une assurance pour un logement vacant ?

L’une des premières étapes pour atteindre les objectifs du décret tertiaire consiste à réaliser un audit énergétique des bâtiments. Cet audit permet d’identifier les sources majeures de consommation d’énergie et de proposer des solutions pour améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments. Par exemple, il peut s’agir d’installer des systèmes d’éclairage à basse consommation, d’améliorer l’isolation thermique du bâtiment ou de recourir à des sources d’énergie renouvelable.

De plus, le Décret Tertiaire encourage également l’utilisation de l’énergie finale au lieu de l’énergie primaire, qui est souvent plus coûteuse et moins respectueuse de l’environnement. Ainsi, les acteurs du secteur tertiaire peuvent réaliser des économies d’énergie importantes en optimisant leur utilisation de l’énergie.

En outre, la loi ELAN qui encadre le Décret Tertiaire a également prévu la mise en place d’une plateforme opérat qui permet de suivre et de contrôler la consommation énergétique des bâtiments. Cette plateforme, accessible à tous les acteurs du secteur, facilite la mise en œuvre des mesures de réduction des consommations d’énergie et contribue à la réussite de la transition énergétique.

Les bénéfices du Décret Tertiaire pour la société et l’économie

Le Décret Tertiaire ne se contente pas de réduire la consommation d’énergie des bâtiments à usage tertiaire, il s’inscrit également dans une logique plus large de transition énergétique et de développement durable. Il s’agit d’une initiative qui, loin de se limiter à l’aspect environnemental, a des retombées positives sur la société et l’économie.

En favorisant l’efficacité énergétique, le Décret Tertiaire contribue à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, et donc à la lutte contre le réchauffement climatique. C’est une réponse tangible et proactive aux problématiques environnementales actuelles.

Sur le plan économique, le Décret Tertiaire stimule l’innovation et crée de nouvelles opportunités économiques. Il favorise l’émergence de professions liées à l’efficacité énergétique, comme les auditeurs énergétiques, les conseillers en énergie ou encore les installateurs d’équipements éco-énergétiques. Ainsi, il contribue à la création d’emplois et à la dynamisation de l’économie.

Avatar

Jean Boulot

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.