Le prix des granulés de bois va-t-il baisser dans les mois à venir ?

3 minutes de lecture

Évolution récente du prix des pellets de bois

Le marché des granulés de bois, aussi appelés pellets, a connu de fortes variations ces derniers mois. Après avoir été l’un des combustibles les moins chers, le pellet de bois est presque devenu le plus cher à la fin de l’année dernière. Les prix se sont envolés à partir du mois de juillet et ont atteint leur apogée en hiver 2022. Toutefois, depuis quelques semaines, la tendance semble s’inverser avec des prix qui redeviennent plus raisonnables.

Pourquoi cette hausse des prix ?

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette augmentation des tarifs sur le marché des granulés de bois :

  • La demande en forte croissance, notamment due au nombre croissant d’installations de poêles et de chaudières à granulés.
  • Les tensions sur les approvisionnements en matières premières, exacerbées par la crise sanitaire.
  • L’inflation générale et l’augmentation des coûts de production et de transport.

Des perspectives d’évolution incertaines

Alors que les prix semblent amorcer une baisse, il est difficile de prévoir précisément comment ils évolueront dans les mois à venir. Plusieurs scénarios sont envisageables :

  • Une stabilisation des prix, si les tensions sur les approvisionnements et les coûts de production se résorbent.
  • Une nouvelle hausse des prix, en cas de poursuite des tensions sur le marché ou de nouveaux événements imprévus (crises géopolitiques, catastrophes naturelles, etc.).
  • Une baisse plus marquée des prix, si les alternatives aux granulés de bois gagnent en popularité et font baisser la demande.
A lire aussi :   Calcul de la grossesse en semaines d'aménorrhée (SA)

Vers quelles alternatives se tourner ?

De nombreux possesseurs de poêles à pellets et chaudières à granulés cherchent des solutions pour limiter l’impact de cette hausse des prix sur leur budget chauffage. Plusieurs alternatives peuvent être envisagées :

  • Les autres combustibles, comme le gaz, le fioul ou l’électricité, bien que leurs prix soient également soumis à d’importantes fluctuations.
  • Les énergies renouvelables, telles que le solaire thermique ou la géothermie, qui présentent l’avantage d’être moins sensibles aux variations du marché.
  • Les nouvelles technologies de chauffage, comme les pompes à chaleur air/eau ou les systèmes de récupération de chaleur, qui offrent un meilleur rendement énergétique.

Astuces pour réduire la facture de chauffage avec les granulés de bois

En attendant une éventuelle baisse des prix des pellets, il existe plusieurs astuces pour payer moins cher ses granulés de bois et alléger sa facture de chauffage :

  • Commander ses granulés en été, période où la demande est moins forte et les prix généralement plus bas.
  • Acheter en grande quantité pour bénéficier de tarifs dégressifs et limiter les coûts de transport.
  • Comparer les offres des différents fournisseurs et suivre l’évolution des prix pour profiter des meilleures opportunités d’achat.
  • Optimiser le réglage et l’entretien de son installation de chauffage pour améliorer son rendement énergétique et consommer moins de granulés.

En conclusion, bien que les prix des granulés de bois semblent amorcer une baisse, il est difficile d’affirmer avec certitude comment ils évolueront dans les mois à venir. Néanmoins, en se renseignant sur les alternatives disponibles et en appliquant quelques astuces, il est possible de limiter l’impact de cette hausse des prix sur son budget chauffage.

Laura Poirier

Laura Poirier

Etudiante en journalisme, je prends plaisir à écrire pour partager sur des sujets qui me tiennent à coeur. J'aime le jardinage et le bricolage, raisons pour lesquelles je vous partage tous mes bons plans et conseils.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.