Quel est le prix d’un monte escalier ?

monte escalier droit

Monte escalier : à quoi ça sert ?

Un monte-escalier, ou chaise élévatrice, est un dispositif motorisé qui vise à aider les personnes en situation de handicap ou les personnes âgées, à monter les escaliers en toute sécurité lorsqu’elles n’en sont pas capables à cause d’une mobilité réduite.

monte escalier droit
Monte escalier droit avec chaise pivotante, repose-pieds et accoudoirs

Le plus souvent, le monte-escalier est composé d’un siège, sur lequel la personne s’assoit, disposé sur des rails tout le long des marches, et d’un accoudoir. La personne n’a plus qu’à manipuler le siège à l’aide d’une télécommande. Enfin, il n’a qu’à attendre que le moteur emmène le siège tout en haut ou tout en bas des escaliers. Certains montes-escaliers sont même équipés d’une ceinture de sécurité et d’un repose-pieds.

L’installation peut se faire sur un rail côté mûr ou côté rampe, selon vos envies et les possibilités qu’offre votre habitation.

Quels sont les avantages d’un monte-escalier ?

Autonomie

Dans un premier temps, il permet aux personnes à mobilité réduite de conserver leur autonomie. Pour les personnes présentant un handicap ou les seniors, il est parfois difficile d’accepter de perdre sa mobilité. Par ailleurs il est compliqué d’accepter de devoir être dépendant des autres pour se déplacer.

Le monte-escalier est donc la solution pour garder son autonomie et son indépendance malgré les difficultés à se déplacer. Il permet surtout de continuer à profiter de son étage sans effort et sans avoir à effectuer de gros travaux d’aménagement.

Sécurité

En plus de conserver l’autonomie des personnes présentant des difficultés à se déplacer, il assure sécurité et confort pour éviter les risques de chute.

Pour tous

Il existe un large choix de différents modèles pour une solution adaptée pour chacun des utilisateurs. Certains produits sont particulièrement conçus pour les personnes en situation de handicap (notamment celles ayant besoin d’un fauteuil roulant), d’autres, sont faits pour les personnes âgées.

En plus de modèles adaptés aux besoins des personnes, il y a des modèles adaptés à la configuration de la maison. Toutefois, l’installation d’un monte escalier peut des fois être compliquée selon certaines contraintes liées à l’habitation. Il est donc nécessaire de faire appel à une entreprise spécialisée pour bénéficier des meilleurs conseils, mais surtout d’un devis gratuit.

Installation et entretien

Un installateur de monte-escaliers vous assurera une installation totalement gratuite. Il assure également l’entretien du dispositif et d’un bon suivi du fonctionnement du dispositif après-vente en passant un contrat de maintenance.

  Conseils pour trouver une entreprise experte en isolation extérieure dans le Finistère

Quels sont les différents types de monte escalier ?

1) Le monte escalier droit

Monte escalier droit

Aussi appelé fauteuil élévateur ou chaise montante, c’est le modèle le moins cher du marché. Il s’adapte aux escaliers droits, dépourvu de palier, de marches irrégulières ou de quelconque courbe et virage.

Le monte escalier droit est généralement doté de l’option siège pivotant pour faciliter la montée sur le siège ou la descente. Il assure donc une certaine sécurité.

2) Le monte escalier tournant

Ce modèle est parfait pour être installé sur un ou plusieurs étages, et pour les escaliers avec un palier intermédiaire. Il est toujours conçu sur-mesure pour une parfaite adéquation avec vos escaliers et ses courbes.

3) Le monte escalier en colimaçon

Un escalier en colimaçon se présente avec des marches qui « s’enroulent sur elles-mêmes ». Ce type d’escalier bénéficie d’un dispositif lui aussi sur-mesure afin de suivre parfaitement les marches malgré les paliers et nombreux virages. Ce modèle de chaise élévatrice est très souvent accompagné d’une ceinture de sécurité et d’un repose-pied pour un confort et une montée des marches sans accident !

4) Le monte escalier extérieur

Si vous possédez un escalier extérieur et que vous souhaitez profiter comme bon vous semble de votre jardin ou terrasse, le monte-escalier extérieur est une solution. Fixé à la rambarde ou côté mûr, il est conçu pour résister aux variations météorologiques avec une protection contre l’humidité et les UV. Il s’adapte parfaitement aux escaliers avec de larges marches et les escaliers les plus étroits. En toute saison !

 Il existe d’autres types d’aide pour accéder à l’étage, comme des ascenseurs, des plateformes élévatrices ou une rampe d’accès pour les fauteuils roulants.

Quel est le prix d’un monte escalier ?

Le prix d’un monte-escalier dépend du modèle choisi. Il dépend également de la marque, des options, et de la difficulté d’installation.

Par exemple, un prix ne sera pas le même en fonction d’un monte-escalier droit, ou en colimaçon. Il ne sera pas non plus le même, si vous choisissez un monte-escalier doté d’une télécommande, d’un fauteuil repliable, de plusieurs accoudoirs.

Cependant, pour un monte escalier tournant, il faut compter en moyenne entre 7 000 et 8 000€. Le prix d’un monte escalier droit sera généralement compris entre 2 000 et 5 000€. Le monte escalier en colimaçon est le plus onéreux. Globalement, le prix est compris entre 6 000 et 10 000€. Encore une fois, tout dépend du modèle, des options, des caractéristiques de vos escaliers et de la marque.

  Quelles aides pour l'installation de panneaux solaires photovoltaïques dans le Var ?

Quelles aides financières pour l’installation d’un monte escalier ?

L’achat de ce type de dispositif peut être un coût difficile à supporter. Or, ce dispositif peut être essentiel pour les personnes en perte d’autonomie.

C’est pourquoi, il existe différentes aides pour l’achat d’un monte-escalier et favoriser le maintien à domicile. On vous les présente ci-dessous.

1) L’APA (Allocation Personnalisée pour l’Autonomie)

L’aide APA prend en charge une partie des frais liés à la perte de mobilité, ce qui inclut l’installation. La prise en charge est calculée selon les ressources du bénéficiaire. La prise en charge peut aller de 700 € à 1 800 €.

Pour en bénéficier, il faut :

  •  Avoir au moins 60 ans
  • Vivre à domicile
  • Être inscrit sur la grille Aggir dans les classes de 1 à 4

Réalisez votre demande d’APA auprès du Conseil Départemental, du CCAS ou du Centre Local d’Information et de Coordination.

2) La subvention de l’Anah

L’ANAH (Agence National de l’Habitat) offre une subvention à toutes personnes en perte d’autonomie (personnes en situation de handicap, personnes âgées). Elle vise à aider le financement de travaux d’aménagement.

Pour en bénéficier, il faut :

  • Être propriétaire du logement où vous souhaitez installer un monte-escalier et y habiter depuis plus de 15 ans ;
  • Avoir au moins 60 et pouvoir justifier la perte d’autonomie ;
  • Être en situation d’handicap et pouvoir justifier la perte d’autonomie ;
  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel ;
  • Respecter les conditions de ressources de l’Anah

Vous pouvez en faire la demande directement en ligne sur le site monprojet.anah.gouv.fr ou contacter un conseiller FAIRE.

3) L’aide des caisses retraites

Votre caisse retraite peut également financer une partie de vos travaux d’aménagement, sous conditions. Elle recouvre les frais jusqu’à 3 500 € selon vos ressources.

Pour en bénéficier, il faut :

  • Réaliser l’installation dans votre résidence principale ;
  • Avoir au moins 55 ans ;
  • Avoir besoin d’assistance dans votre vie quotidienne

Il n’est pas possible de bénéficier de cette aide si vous percevez déjà une autre aide pour l’installation de votre monte-escalier, comme celle de l’APA.

Réalisez votre demande auprès de votre caisse retraite en remplissant un formulaire et en fournissant des justificatifs.

D’autres aides proposées par l’Etat sont disponibles afin de vous aider dans le coût de vos travaux d’aménagement.

Laura Poirier

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.